Skip to main content
Defence Industry and Space
Artikkel26 veebruar 2022

Déclaration de Thierry Breton, Commissaire Européen en charge de l'espace, suite à la décision de Roscosmos de se retirer du Centre Spatial Guyanais de Kourou

breton announcement.png

En tant que Commissaire en charge de la politique spatiale européenne et notamment des infrastructures spatiales Européennes Galileo et Copernicus, je prends acte de la décision de l'agence spatiale Russe – Roscosmos – de se retirer du Centre Spatial Guyanais de Kourou, suite aux sanctions imposées à la Russie par l'UE et ses partenaires en réponse à l'agression militaire Russe en Ukraine. Je confirme qu'elle ne porte aucune conséquence sur la continuité et la qualité des services de Galileo et de Copernicus. Cette décision ne remet pas non plus en cause la continuité du développement de ces infrastructures.

Nous prendrons, en temps voulu, toutes les décisions qui s'imposent en réponse et poursuivons résolument le développement de la deuxième génération de ces deux infrastructures spatiales souveraines de l'Union.

Nous sommes prêts par ailleurs à agir avec détermination, ensemble avec les Etats-Membres, pour protéger en cas d'agression ces infrastructures critiques, et poursuivons les développements d'Ariane 6 et VegaC afin de garantir l'autonomie stratégique de l'Europe en matière de lanceurs.

Üksikasjad

Avaldamiskuupäev
26 veebruar 2022